PIC DE BURE - PILIER DESMAISON - DÉVOLUY

La Desmaison au Pic de Bure, une "must do" de l'escalade

Sur les traces de La Légende Desmaison !

Une vingtaine de longueurs, 600 m d'escalade soutenue et terrain d'aventure, un gaz de fou, du rocher plutôt bon lorsqu'on reste bien dans l'itinéraire (qui demande de la recherche) et l'arrivée sur le lunaire plateau de Bure

Il nous faut être efficace pour ne pas finir à la frontale...

J1- Bivouac à la voiture à la fin de la piste

J2- Départ à la frontale pour être à l'attaque de la voie avec les premiers rayons de soleil. 

Il faut franchir une longueur d'artif bien physique, puis les longueurs s'enchainent dans le 5+/6a (1x 6b). Il est important d'être à l'aise dans le 6a/6a+ en second

Réalisable de Juin à Septembre
1000 €

Courses similaires

ECRINS - QUEYRAS - UBAYE - ROCHER (Ete)

Les Rouies 3589m - Face S

Le Valgau, c'est beauuuuu !

Faire des ascensions dans ce secteur du massif des Écrins, c'est aimer la vraie montagne sauvage, la solitude, les grands espaces, l'authenticité.

Depuis le refuge du Pigeonnier, l'éperon SE ou Voie Rébuffat aux Rouies 3589m est une ancienne classique. Les difficultés ne dépassent pas le 4c en escalade, mais l'itinéraire se déroule sur 800m de dénivelé.

Descente par la voie normale.

Autres itinéraires: un ton au-dessus, la Rampe D+/5b;  ++Mille Blues TD+/6b; +++la Mafia ED/6c   

                                      

Grande Course
ECRINS - QUEYRAS - UBAYE - ROCHER (Ete)

Ailefroide centrale 3927m - Arête de Coste Rouge

Ailefroide centrale 3927m - l'Arête de Coste Rouge ou Arête Nord est une grande course sauvage et esthétique.

Les difficultés techniques ne sont pas extrêmes, mais la voie est engagée et nécessite un sacré sens de l'itinéraire si l'on ne veut pas y passer la semaine. La descente est une deuxième course à elle seule.

Le Bivouac, perché sur l'arête à cheval sur les 2 versants, est mémorable. Couché de soleil d'un coté, levé de l'autre, juste magique !

Grande Course
ECRINS - QUEYRAS - UBAYE - ROCHER (Ete)

les Bans 3669m - Voie Giraud

Un chef d'oeuvre de Môsieur Giraud sur cette magnifique face sud des Bans!

Si les cotations, sur le papier, ne font pas peur, il ne faut pas sous-estimer les difficultés de cette voie... Rocher compact pas toujours facile à protéger, recherche d'itinéraire, longueur, descente, etc.

La nuit au très sympathique refuge des Bans nous permet de réduire un peu l'approche de la face.

Une aventure de plus à vivre dans les Écrins !!!